La liberté d’aller et venir des patients hospitalisés

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

La génération soixante-huit prend de l’âge, elle se soucie des conditions dans lesquelles se passera sa vieillesse. Il est grand temps en effet de libérer la vieillesse, surtout quand elle se trouve hospitalisée. La Fédération hospitalière de France vient d’organiser, sous l’égide de l’ANAES (Agence nationale d’accr… Lire la suite

Bientôt la télépsychiatrie

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

Les dépressions augmentent, les psychiatres coûtent cher, les ressources sont limitées. Comment ne pas être inquiet devant le désastre financier qu’annonce, nécessairement, une pareille équation ? Les assureurs médicaux privés en ont assez de devoir consulter des psychiatres onéreux pour soigner leurs angoisses. Ils se … Lire la suite

L’akathisie sous-diagnostiquée

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

L’akathisie n’a pas disparu avec les nouveaux antipsychotiques, elle est seulement devenue apparente avec eux et encourt donc encore plus le risque d’être méconnue. Ceci est particulièrement préjudiciable pour les patients qui en souffrent : sa prolongation est difficile à supporter, elle s’associe à un risque accru de d… Lire la suite

Schizophrénies tardives

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

Les schizophrénies qui débutent tard, passée la cinquantaine (les « PHC » de notre nosographie traditionnelle) sont-elles le signe avant-coureur d’une démence ? La question se pose de longue date. Elle reste controversée, principalement du fait de l’absence de suivi prospectif et du manque d’accord sur les critères d… Lire la suite

Stimulation cognitive des états démentiels

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

Autant les essais d’anticholinestérases abondent dans la littérature sur la prévention du déclin cognitif de la maladie d’Alzheimer, autant ceux qui s’attachent à évaluer l’utilité des exercices cognitifs dans cette indication font défaut. Faut-il vraiment se demander pourquoi ? Mieux vaut plutôt signaler les rés… Lire la suite

Troubles cognitifs des schizophrénies : la part anticholinergique

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

Les schizophrénies s’accompagnent de troubles cognitifs dont la sévérité se trouve étroitement associée à leur pronostic. Ces troubles sont inconstants (ils sont absents dans 30% des cas environ [1]), et lorsqu’ils sont présents, ils varient d’un sujet à l’autre, d’un domaine cognitif à un autre, et avec le cours de la … Lire la suite

Timing cortical des hallucinations auditives

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

Lorsqu’elles s’attachent à repérer les zones corticales qui s’activent quand un patient atteint de schizophrénie signale qu’il « entend ses voix », la majorité des études d’IRM fonctionnelle conclut que deux régions différentes se trouvent en cause : l’une frontale, l’autre temporale. La première corres… Lire la suite

Neuroleptiques : les femmes diffèrent des hommes

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

Nos confrères américains se montrent soucieux de concilier l’égalité démocratique avec le respect des différences. Hommes et femmes sont égaux, mais, on le sait, ils sont aussi différents. Doit-on en déduire, par exemple, qu’ils ne réagissent peut-être pas de le même manière aux neuroleptiques ? Qu’il convient de su… Lire la suite

Cyto-architecture du cortex temporal dans la schizophrénie

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

On ne compte plus les publications d’imagerie cérébrale mettant en cause une altération des structures temporales dans les schizophrénies. La majorité des mesures de la circonvolution temporale supérieure et du planum adjacent, par exemple, concluent à leur rétraction significative. Les deux aires sont par ailleurs réguli… Lire la suite

Effets secondaires dopaminergiques des ISRS

Article paru dans Neuropsychiatrie : Tendances et Débats 2005 ; 26.

La généralisation de l’usage des antidépresseurs inhibant sélectivement la recapture de la sérotonine (les fameux ISRS) a rendu plus visibles certains de leurs effets indésirables, au départ considérés comme rares ou inexistants. Une récente revue de la littérature attire l’attention sur plusieurs d’entre eux habitu… Lire la suite